LANCEMENT DE LA 4E EDITION DE LA SEMAINE NATIONALE DU CINEMENT TOGOLAIS SOUS LE THEME « POUR UNE PRODUCTION CINEMATOGRAPHIQUE TOLAISE DE QUALITE »

C’est parti pour la 4è édition de la semaine nationale du cinéma togolais. Les couleurs de ce rendez-vous culturel cinématographique qui se tiendra du 23 au 28 novembre ont été annoncées jeudi 05 novembre 2020 à travers une conférence de presse. Conférence à laquelle ont pris part les représentants du ministère de la culture et du tourisme, du Fonds d’Aide à la Culture, les professionnels du domaine ainsi que d’imminents invités. Cinq jours vont permettre aux acteurs de mener plusieurs activités visant à promouvoir le secteur de la cinématographie au Togo. Cette 4è édition se déroulera dans un contexte tout particulier lié à la pandémie du coronavirus. Le département chargé des arts et de la culture s’emploi à traduire dans les faits, la vision du gouvernement togolais, déterminé à faire du cinéma, un pilier du développement économique et social. A l’heure actuelle, l’on constate l’émergence des talents performants, ceci grâce aux nombreuses initiatives prises par le gouvernement en vue de redynamiser le secteur culturel, le cinéma et l’audiovisuel en particulier. Noté également que le secteur est confronté au problème de qualification des acteurs qui l’animent : en dehors de quelques professionnels qui font un travail remarquable, la majeure partie des cinéastes font un travail d’amateurisme caractérisé et a besoin d’être formée pour la production des œuvres de qualité, à ce problème vient s’ajouter celui de la consommation locale. En effet, les togolais s’intéressent plus aux films étrangers que nationaux ; ce qui constitue un frein pour le développement du pays. Au cour de cette semaine, il y’aura des ateliers de formation à Kara, Atakpamé, et à Lomé avec la projection des films du Togo sur 4 chaines à savoir la TVT, TV2, New World TV, et RTDS. Les objectifs et les résultats attendus de l’édition OBJECTIFS 1Objectif général : Le projet vise à développer l’industrie cinématographique. Objectifs spécifiques : « Former dix (10) jeunes cinéastes togolais à la production de films ; Former dix (10) jeunes togolais sur la technique de son, former dix (10) cinéastes dans chacune des régions des plateaux et Kara, en technique de scénarisation et d’analyse filmique, amener les cinéastes togolais à produire des films de qualité Résultats attendus Dix (10) jeunes cinéastes togolais sont formés en production de film, 10 jeunes producteurs ont leurs capacités renforcées en technique de son ; dix jeunes cinéastes venant des régions des plateaux et Kara sont formés en scénarisation et en analyse filmique ; les films de qualité sont produits au Togo ; les populations s’intéressent désormais aux films nationaux ; les cinéastes togolais remportent plusieurs grands prix lors des festivals nationaux et internationaux